Petits Jobs

 

Description

L’outil « petits jobs » va de la valorisation par le travail jusqu’à l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. Ces « petits jobs » éducatifs s’adressent prioritairement à des jeunes en rupture de formation, mais peuvent également intéresser des jeunes en situation de fragilité (prévention de la rupture), ou s’inscrire dans une démarche de soutien de projet, individuel ou collectif.

Pour les travailleurs sociaux, c’est un outil permettant d’entrer en relation avec les jeunes, et de faire avec eux un travail d’accompagnement socio-éducatif correspondant aux besoins et aux ressources de chacun. Ce travail implique généralement la présence d’un TSHM lors de la réalisation des mandats.

Les TSHM sont attentif à ne pas créer de concurrence avec le marché primaire de l’emploi. Les petits jobs ne doivent pas être l’occasion de créer des postes de travail à moindre coût.

Cette action vise à remobiliser les jeunes concernés en consolidant leurs aptitudes à s’insérer dans un parcours professionnel ou de formation. La démarche consiste à confronter les jeunes aux exigences de la vie active. Il s’agit pour certain d’un premier pas dans l’apprentissage des règles et des codes du monde du travail. Elle vise à la responsabilisation individuelle et collective, ainsi qu’à l’autonomie. Les petits jobs sont proposés en dehors des critères d’employabilité et donc offerts à l’ensemble des jeunes sur le territoire.

Cet outil est en lien étroit avec la politique cantonale concernant les jeunes en rupture (au plan du partenariat Etat FASe, Contrat de Prestations.)

Aspects légaux

Les contrats établis sont soumis à l’ensemble des règles et lois applicables à une activité professionnelle. Les TSHM sont donc attentifs aux conditions de travail offertes, particulièrement pour les mineurs.

Partenariat cantonal et local :

Les TSHM travaillent en réseau avec les partenaires cantonaux et locaux. Il s’agit de passer le relais aux structures dédiées. Ils sont donc attentifs à connaître les structures existantes afin de pouvoir orienter les jeunes.

 

Objectifs

 

L’outil a pour objectifs généraux de :

  • Etre en lien avec les jeunes en situation précaire ;
  • Permettre aux jeunes de reprendre confiance en leurs capacités, de se sentir utiles, reconnus et soutenus
  • Faciliter l’insertion sociale des jeunes ;
  • Faire le relais entre jeunes et institutions, notamment en direction des structures communales et cantonales
  • Acquérir des aptitudes professionnelles et sociales, notamment en offrant des expériences variées et des places valorisantes ;
  • Mettre en avant le travail comme façon positive de gagner de l’argent ;
  • Permettre un premier pas dans une démarche d’orientation ;
  • Valoriser les jeunes et leur permettre d’avoir une action positive dans leur environnement 
  • Offrir une opportunité de formation sur certains mandats particuliers